Bremont Supermarine S300 Watch Review

En 2009, Bremont a publié une montre de plongée compacte de 43 mm avec une impressionnante résistance à l'eau de 500 mètres. Le Supermarine S500 a été un succès instantané et en 2013, Bremont a suivi avec le S2000 ultra-étanche, avec une résistance à l'eau presque inouïe de 2 000 mètres. En 2017, ils ont lancé la S300, une montre de 300 mètres qui conserve le même design mince avec un look plus net et plus élégant. Le design sobre de la S300 est très britannique et à la recherche d’une montre de plongée, ce qui a immédiatement attiré mon attention.

Le mouvement

Le S300 est alimenté par le calibre BE-92AE, qui est un chronomètre modifié basé sur l’ETA 2836-2. Il s’agit d’un mouvement automatique, avec un rythme rapide de 28 800 HBP. La réserve de marche est de 38 heures. Ce n'est donc pas fantastique, mais c'est suffisant pour vous permettre de passer une journée et demie de non-utilisation sans avoir à le remonter.

Photo de fond de supermarché

La précision est à peu près moyenne pour un mouvement automatique, à +/- 10-12 secondes par jour. Nous devons noter que ce mouvement est équipé pour conduire à une complication de jour et de date, mais le S300 garde les choses simples avec seulement une complication de date.

Le cadran S300

Le cadran du S300 est disponible en plusieurs couleurs, mais celui que j’ai eu le privilège de revoir est venu avec un beau cadran bleu sunburst.

Macro logo Bremont se bouchent

Toutes les versions du cadran sont fabriquées en nickel poli teinté qui se détache magnifiquement au soleil sans créer trop de reflets. Fidèle à son apparence plus raffinée, le cadran du S300 ne présente qu’une seule complication: un guichet de date à la position 3 heures. En dehors de cela, le logo de la marque et l’évaluation de la profondeur sont les seules choses qui interrompent le cadran propre et lisse.

Photo prise au poignet

Il y a deux séries de chiffres. L’ensemble intérieur le plus grand indique les heures aux positions 12 heures, 6 heures et 9 heures, tandis que les autres heures sont désignées par de grandes marques de hachage. À l’extérieur du cadran, vous trouverez une échelle plus fine avec de minuscules hachages qui jalonnent les minutes, avec de petits chiffres aux 5 minutes.

Supermarine sur le présentoir WATCHPOD

Les aiguilles en nickel brillant ont une conception large et squelettée, avec de la peinture blanche lume à l’intérieur du cadre extérieur. La trotteuse est longue et fine, avec de la peinture rouge autour d’un petit cercle de lume près de la pointe. Les chiffres, les hachages et même la fenêtre de la date sont également marqués avec de la peinture lume, pour une visibilité aisée par temps sombre.

Le cristal et l'affaire

Le boîtier du S300 a un diamètre de 40 mm et est mince de 13 mm.

Tir du poignet mince

Cela lui donne assez de taille pour avoir une présence minimale du poignet, mais ce n’est pas l’objet du S300. C’est fait pour être mince et discret (semblable aux Airco Mach 1 et 2 que nous avons examinés dans le passé), mais néanmoins suffisamment attrayant pour que les gens qui connaissent un ou deux savoir-faire en matière de montres en prennent conscience. Le boîtier est en acier inoxydable, ce qui en fait un modèle à la fois robuste et attrayant. Les cornes ont une conception longue et étendue qui confère à la S300 un profil vertical.

Macro de cas de côté

Sur le dessus du boîtier, une lunette tournante unidirectionnelle en céramique est gravée au laser avec une échelle de 60 minutes. La finition de la lunette est plaquée pour correspondre à votre cadran, avec le même fond de couleur et les mêmes chiffres.

Super macro de couronne

Une couronne vissée à la position 3 heures sert à régler et à remonter votre montre. Elle ne s’accroche pas accidentellement et n’est pas arrachée. Le dos a également une conception vissée, ce qui fait partie de l’effort de Bremont visant à rendre le Supermarine S300 aussi résistant que possible à l’eau. Elle est conçue pour une profondeur maximale de 300 mètres. Par conséquent, bien qu’elle ne soit pas techniquement une montre de plongée, elle ne faillira pas à la moindre profondeur sous l’eau.

Macro de cornes

L’épaisseur de 13 mm du S300 comprend un cristal en forme de dôme, fabriqué à partir de saphir résistant aux rayures. Il est recouvert d’une finition antireflet à l’intérieur et à l’extérieur, réduisant au minimum les reflets. La forme en forme de dôme peut légèrement déformer le cadran lorsque vous le regardez sous un angle extrême, mais son aspect est très attrayant et la vue reste normale quel que soit l'angle.

Sangle et boucle

Le Supermarine S300 comprend un bracelet en caoutchouc qui correspond à la couleur du cadran.

Bande bleue et boucle

Dans le cas du S300 bleu que j'ai examiné, le bracelet était d'un bleu profond que Bremont appelle Blue Temple Island. C'est une correspondance parfaite pour la partie terne (non surlignée) du cadran. Cette couleur accentue davantage les parties les plus brillantes du cadran et fait vraiment ressortir les aiguilles, les chiffres et les cadrans.

L'inspiration

Toute la gamme Supermarine est conçue en hommage aux avionneurs britanniques des années 1930, Supermarine.

Bremont sur le présentoir WATCHPOD

Si ce nom vous semble familier, c’est parce que c’est la société qui a conçu et construit le premier chasseur Spitfire, qui a vaincu les nazis lors de la bataille d’Angleterre et est devenu l’un des avions les plus emblématiques de l’histoire.

Cadran bleu sunburst photo finale

Alors que la montre précédente Supermarine S500 avait un cadran plus occupé et une lunette plus trapue, il convient que Bremont ait baptisé la version la plus allégée, la S300, puisque le tout premier prototype minimaliste de Spitfire était appelé le Type 300.

Pour examiner toutes les offres de Bremont, vous pouvez visitez leur site officiel ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *